lundi 30 septembre 2013

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Un autre réalisateur français, Arnaud Desplechin, revient avec un grand film: Jimmy P.  Il s'agit d'un film ample et complexe:
De par son histoire: un Indien Blackfoot rencontre un ethnologue et psychanalyste français, soit l'histoire de deux hommes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, et qui n’ont apparemment rien en commun. 
De par le style cinématographique: un western en huit clos. 
De par sa volonté: un film d'auteur populaire. 
Un film d'ailleurs...


François Ozon revient avec un film dérangeant mais maîtrisé. Le sujet, la prostitution des adolescentes, était dangereux et pouvait vite glisser vers un film des plus douteux. Ozon s'en sort à la fois en ne faisant "qu'un film" (et non le portrait d'une génération), en trouvant la distance qu'il faut et en trouvant cette actrice magnifique (dont on entendra encore parler): Marine Vacth. 
A voir!



Un film pour les tous petits: La petite fabrique du monde. Il s'agit d'un programme de six court métrages venant des quatre coins du monde dédié à l’imaginaire et à l’émotion... Venez voir le monde! 
A partir de 3 ans.



Elle prend sa voiture, croyant faire le tour du pâté de maison. Ce sera une échappée... Elle, c'est Catherine Deneuve qui revient comme rarement on l'avait vu ces dernières années. Sa rencontre avec la rélisatrice, Emmanuelle Berco, fonctionne à merveille et nous offre un film fort, libre et poignant. 
Un road movie qui surprend et derrière lequel on sent battre la vie! 


Projection du nouveau film de Gilles Perret: Les Jours Heureux,
Le jeudi 3 octobre à 20h30 au cinéma Le Savoie.

Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc.
Il s'agit du nouveau film de Gilles Perret qui avait marqué le Savoie il y a deux ans avec son film De mémoires d'ouvriers. Depuis 1999, Gilles Perret consacre sa caméra à la Haute-Savoie. Documentariste préoccupé par les problématiques économiques et sociales, il compte à son actif une dizaine de longs métrages.

La projection sera suivi d'un débat avec Gilles Perret, le réalisateur.

Plus de renseignements sur le film: http://lesjoursheureux.net/


On ne s'était jamais vraiment passionné pour ses films, mais là on est forcé de reconnaître que Ron Howard revient avec un très bon film. Rush est un film sur la formule 1 et de ce côté là c'est sans doute le meilleur qui n'a jamais été tourné. Le réalisateur s'est véritablement posé la question de comment filmer des bolides roulant à plus de 300km et de comment rendre cette tension. Rush est ensuite une histoire de compétition entre deux pilotes (histoire vraie) et là encore, sans superflus, il rend cette opposition crédible.
Il arrive qu’on reconnaisse un bon film au fait qu’il nous passionne pour un sujet qui ne nous attirait pas le moins du monde. (...) Avant d’être un film de sport, "Rush" est une aventure humaine brillamment filmée. (20 minutes) 

Projection du nouveau film de Gilles Perret: Les Jours Heureux. jeudi 03 octobre, 20h30.


Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ».
Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc.

Il s'agit du nouveau film de Gilles Perret qui avait marqué le Savoie il y a deux ans avec son film De mémoires d'ouvriers. Depuis 1999, Gilles Perret consacre sa caméra à la Haute-Savoie. Documentariste préoccupé par les problématiques économiques et sociales, il compte à son actif une dizaine de longs métrages.

La projection sera suivi d'un débat avec Gilles Perret, le réalisateur.

Plus de renseignements sur le film: http://lesjoursheureux.net/
Tarif 5 euros.

Ouverture de saison, samedi 5 octobre à 20h00


La saison 2013/2014 sera dévoilée lors de cette soirée. Une occasion pour vous de venir découvrir les rendez-vous culturels qui vous attendent et que vous propose l'ACCM. Un tour d'horizon des différents reportages et spectacles vivants programmés au Savoie.  La soirée se poursuivra en chanson avec le chœur d'hommes de l'Oisan, le Cantorissium. Une soirée festive et agréable pour tous les amoureux de culture.
Entrée gratuite pour ceux qui prennent la carte d'adhésion 2013/2014
Tarif: 5 euros

lundi 23 septembre 2013

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Grand central est un film puissant et sous tension. L'idée de mettre en parallèle une centrale nucléaire et un amour interdit pourrait à première vue paraître convenue, mais c'est sans compter sur le talent de la réalisatrice qui en fait un film rugueux, presque physique. De plus, l'interprétation est de haut vol avec Léa Seydoux comme d’habitude géniale, et Tahar Rahim qui livre sa meilleure partition depuis "Un prophète". A ne pas manquer!




Il n'est jamais facile de réaliser un biopic sur des personnages dont la vie et l’œuvre ont fait coulé beaucoup d'encre. Jobs ne fait pas exception et le film tient finalement beaucoup par l'histoire hors du commun de Steve Jobs lui-même ainsi qu'à l'interprétation qu'en fait Ashton Kutcher.


Drôles d'oiseaux est le premier film d'un studio sud-africain basé sur un conte africain. Et cela se sent! Un bon moment pour les enfants comme pour les parents.  
A partir de 6 ans. 


Même si l'on devine l'intrigue et qu'il n'évite pas les clichés, Les Invincibles nous propose une "vraie" comédie populaire. On retrouve avec joie les comédiens qui nous accompagnent depuis de nombreuses années, on y rit, on y est ému...



François Ozon revient avec un film dérangeant mais maîtrisé. Le sujet, la prostitution des adolescentes, était dangereux et pouvait vite glisser vers un film des plus douteux. Ozon s'en sort à la fois en ne faisant "qu'un film" (et non le portrait d'une génération), en trouvant la distance qu'il faut et en trouvant cette actrice magnifique (dont on entendra encore parler): Marine Vacth. 
A voir!
Célébrant la puissance intacte et irrécupérable de cet âge scandaleux qu'est l'adolescence, François Ozon livre avec "Jeune & jolie" un de ses films les plus tranchants, les plus dérangeants, et les plus classiques à la fois. Un petit chef d'oeuvre sec (...). (LeMonde)


Un autre réalisateur français, Arnaud Desplechin, revient avec un grand film: Jimmy P.  Il s'agit d'un film ample et complexe. De par son histoire: un Indien Blackfoot rencontre un ethnologue et psychanalyste français, soit l'histoire de deux hommes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, et qui n’ont apparemment rien en commun. De par le style cinématographique: un western en huit clos. De par sa volonté: un film d'auteur populaire. 
Un film d'ailleurs...


Une comédie policière emmenée par un duo qui fonctionne très bien, Bullock-McCarthy, venez vous mesurer aux blagues des Flingueuses! Un film qui inverse en permanence les rôles, nous surprend et nous fait rire...

lundi 16 septembre 2013

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Notre coup de cœur: Alabama Monroe!    
Cela faisait quelques années que nous attendions le nouveau film de Felix Van Groeningen (La merditude des choses) et nous ne sommes pas déçus.
L'histoire: Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique country. De leur union naît une fille, Maybelle. Le tout se passant en Belgique.
Le style:  Un mélodrame poignant.
Les acteurs: formidables.
Une musique: sublime.
Le tout: un film ivre de liberté et d'humanité.
On tient là un miracle en  marche qui enchante, broie, émerveille, terrasse. Et laisse le spectateur occupé à recoudre son cœur. (Métro)


Neil Blomkamp nous avait impressionné avec District 9, après plusieurs années il revient aujourd'hui avec Elysium. On retrouve dans ce dernier certains éléments et la touche Blomkamp, on peut citer: une  esthétique post-apocalypse, les créatures hybrides, installer la science fiction sur Terre ainsi que le thème de la survie en milieu hostile. Malgré de nombreux points positifs que nous vous laissons découvrir, ce dernier n'échappe pas à un certain manichéisme.
Venez vous faire votre opinion...



Avec son cocktail de mythologie et de magie, Percy Jackson propose un film pour adolescent sympathique. L'intérêt du film est dans son mélange: révision de la mythologie grecque en version contemporaine, effets spéciaux, rebondissements, humour, etc. Divertissant!


Attention, voici du lourd: White House down. Et c'est une bonne surprise car il tient plus des blockbusters des années 80 que de ces dernières années (on ne peut s’empêcher de penser aux premiers Die Hard).  Autrement dit, il s'agit d'un film d'action (100% action), mais avec ce côté décalé et second degré (le duo Jamie Foxx/Channing Tatum y ait pour beaucoup).


Kick-Ass, Hit Girl et Red Mist sont de retour... et ce film est un parfait divertissement. Il faut souligner des scènes d'actions efficaces qui vous emportent dès le début et ne vous lâchent plus, ainsi qu' un humour qui, malgré quelques lourdeurs, fait souvent mouche.
(Interdit aux - 12 ans)



Grand central est un film puissant et sous tension. L'idée de mettre en parallèle une centrale nucléaire et un amour interdit pourrait à première vue paraître convenue, mais c'est sans compter sur le talent de la réalisatrice qui en fait un film rugueux, presque physique. De plus, l'interprétation est de haut vol avec Léa Seydoux comme d’habitude géniale, et Tahar Rahim qui livre sa meilleure partition depuis "Un prophète". A ne pas manquer!


Aya de Yopougon, après avoir été une BD de 6 tommes, débarque au cinéma. Ce sont ses auteurs mêmes qui l'ont transposé. Il n'est donc pas étonnant de retrouver l'ambiance, les dialogues et l'humour qui caractérise Aya et ses amies dans la BD. Ce qui marque vraiment et fait tout le charme de ce film est la tendresse, et même une certaine nostalgie, des personnages et de la Côte d'Ivoire des années 70.
Venez découvrir l'histoire universelle d'Aya!

mardi 10 septembre 2013

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Kick-Ass, Hit Girl et Red Mist sont de retour... et ce film est un parfait divertissement. Il faut souligner des scènes d'actions efficaces qui vous emportent dès le début et ne vous lâchent plus, ainsi qu' un humour qui, malgré quelques lourdeurs, fait souvent mouche.
(Interdit aux - 12 ans)


Nous poursuivons avec les suites, mais dans un tout autre genre, voici les "papis et mamies" qui reprennent du service. Red 2, avec sa brochette de stars (Bruce Willis, Helen Mirren et John Malkovich), nous entraîne dans un film d'action bourré d'humour et d’autodérision. Les acteurs s'amusent et nous aussi!


Neil Blomkamp nous avait impressionné avec District 9, après plusieurs années il revient aujourd'hui avec Elysium. On retrouve dans ce dernier certains éléments et la touche Blomkamp, on peut citer: une  esthétique post-apocalypse, les créatures hybrides, installer la science fiction sur Terre ainsi que le thème de la survie en milieu hostile. Malgré de nombreux points positifs que nous vous l'aissons découvrir, ce dernier n'échappe pas à un certain manichéisme.
Venez vous faire votre opinion...


Notre coup de cœur: Alabama Monroe!    
Cela faisait quelques années que nous attendions le nouveau film de Felix Van Groeningen (La merditude des choses) et nous ne sommes pas déçus.
L'histoire: Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique country. De leur union naît une fille, Maybelle. Le tout se passant en Belgique.
Le style:  Un mélodrame poignant.
Les acteurs: formidables.
Une musique: sublime.
Le tout: un film ivre de liberté et d'humanité.
On tient là un miracle en  marche qui enchante, broie, émerveille, terrasse. Et laisse le spectateur occupé à recoudre son cœur. (Métro)