lundi 27 janvier 2014

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Il y a beaucoup de bons films en ce moment, en voici un d'un réalisateur confirmé, Stephen Frears. Il revient avec Philomena, le portrait d’une vieille dame qui recherche le fils qu’elle a dû abandonner à la naissance. A partir de cette histoire bouleversante, le réalisateur ne joue pas sur la corde sensible, mais au contraire s'attache à faire des deux personnages principaux de "vrais gens". Et c'est de là que vient la sensibilité du film.
"En mêlant de manière inextricable comédie et drame, le nouveau film de Stephen Frears écrit par Steve Coogan est un petit bijou qui émeut autant qu’il suscite la réflexion. Tout simplement brillant." (Avoir-Alire) 










Jamais le premier soir ou l'histoire de trois copines d'aujourd'hui. Comédie qui se regarde pour le casting et avec un petit sourire qui fait du bien...


 La reine des neiges est un beau conte dans un monde nordique qui permet de jolis effets visuels.Le film se distingue aussi par son humour et des chansons qui résonneront longtemps...
Entre modernité et de tradition, Disney signe un film pour toute la famille!


Les frères Larrieu reviennent avec une adaptation d'un roman de Djian (Incidences), L'amour est un crime parfait. Ils livrent un polar qui ne cessera de désarçonner le spectateur, le perdant pour mieux lui dévoiler petit à petit cette intrigue complexe. Le tout filmé de façon très maîtrisé dans des décors neigeux de toute beauté.
"Dans ce thriller hypermaîtrisé, tout ce qu’on connaît des Larrieu est synthétisé à la perfection, avec cet art consommé du contre-pied, des chausse-trappes, des blagues surréalistes." (LesInrocks) 



L'espace culturel le Savoie, l'équipe spécialisée Alzheimer de l'hôpital de Modane et l'association cantonale d'animation vous propose 
UNE SOIRÉE AUTOUR DE LA MALADIE D’ALZHEIMER
Elle aura lieu : Vendredi 31 janvier 2014 à 20h30 à l’Espace culturel – Cinéma « Le Savoie » à St Michel de Maurienne.
La projection du très beau film « Ne m’oublie pas » (grand prix de la semaine de la critique du Festival international du film de Locarno en 2012 et film de la Journée Mondiale 2013 de la maladie d’Alzheimer), sera suivie d’une rencontre avec l’Equipe Spécialisée Alzheimer (Hôpital de Modane) représentée par Valérie JACQUEMMOZ et Sidonie CORMAN.


Un film tout en muscle, mais qui sort de l'ordinaire: Homefront. Il faut dire que l'on a réuni tous les ingrédients pour faire un beau mélange:  le scénario est de Stallone, Jason Statham (dont la réputation n'est plus à faire) et James Franco (en contre point). Un film d'action donc, mais pas que...


Un film que l'on avait très envie de vous montrer: Le géant égoïste.  Clio Barnard, la réalisatrice, s'inscrit dans la tradition du cinéma réaliste anglais (dont Ken Loach est le meilleur représentant) et, on peut le dire tout de suite, elle renouvelle le genre. C'est un film sur l'enfance dont la force vient de la personnalité des deux jeunes acteurs et de l'humanité et de la tendresse (alors que leur vie est plus que difficile) que la réalisatrice met dans chacun de ses plans.  
"La réalité la plus déchirante irrigue son film magnifiquement crève-coeur." (Marianne)



Une soirée autour de la maladie d'Alzheimer - Vendredi 31 janvier à 20h30

Face à la maladie, ne restez pas seul!


Venez discuter, partager vos expériences, vous renseigner, vous instruire lors de cette soirée avec:
- Un très beau film: Ne m'oublie pas de David  Sieveking (film de la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer 2013)
- une rencontre avec l'équipe de l'ESA de Modane.


Pour en savoir plus:
- une présentation de l'ESA
- France Alzheimer
- La maladie d'Alzheimer
- Sur le film

lundi 20 janvier 2014

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Un film qui va en faire réagir plus d'un, mais c'est souvent le cas avec Lars von Trier, Nymphomaniac. Le film est très complexe et l'on sent le réalisateur derrière l'ensemble des interrogations et des sentiments qu'il nous donne à voir. Le sexe est certes très présent, mais il s'accompagne d'une incapacité d'abandon et d'une réflexion profonde qui bouscule chaque spectateur.
Lars von Trier est toujours aussi provocant et controversé.


Cette fin d'année nous gâte: voici venir le dernier Scorsese, Le loup de Wall Street. Martin Scorsese revient avec un acteur (Léonardo DiCaprio) et un schéma (l'ascension et la chute d'un homme) que l'on connaît bien. Cela dit, l'on sait bien aussi qu'il arrive à nous surprendre à chaque fois et qu'il s'inspire de faits contemporains: il met en scène des traders.
On a hâte!


Loulou, l'incroyable secret. Voici Loulou, le loup ami avec un lapin (!), qui revient sur nos écrans. Le premier film était un impeccable mélange d'humour, d'intelligence et d’animation, on attend ce nouvel épisode avec impatience!
A partir de 3 ans. 


Jamais le premier soir ou l'histoire de trois copines d'aujourd'hui. Comédie qui se regarde pour le casting et avec un petit sourire qui fait du bien...



Le film que l'on n'a  plus besoin de présenter: Belle et Sébastien. Nicolas Vanier est venu le tourner en Maurienne et la Maurienne le lui rend bien au vu des entrées que le film affiche.
Le film familial de cet hiver!  
"Nicolas Vanier réalise une adaptation modernisée dans ses dialogues et sa mise en scène, tout en gardant ce qui faisait l’essence même du succès de la série dans les années 1960." (LeParisien)


Devant et derrière la caméra, Ben Stiller signe La vie rêvée de Walter Mitty. Qui n'a jamais rêvé d'être ailleurs, d'être quelqu'un d'autre, de vivre ses rêves? Mais, ce personnage de doux rêveur va se faire rattraper par la réalité et se lancer dans une folle aventure.Ce mélange d'onirique et de confrontation avec le réel fait la force de ce film. 
Un film drôle et émouvant, qui fait un bien fou.


Un film indien (ce que l'on ne voit pas tous les jours sur nos écrans) et de plus loin des paillettes de Bollywood: The LunchBox est une comédie magnifique. Le film est très maîtrisé et au delà de nous donner à voir (et envie d'y aller) la vie quotidienne des classes moyennes de Bombay,  le réalisateur nous raconte une histoire universelle sur la rencontre entre deux solitudes.
"Le réalisateur a donné [à ses personnages] une belle profondeur d'âme. (...) En mêlant humour et nostalgie, réflexion sociale et sentimentale, Ritesh Batra prône un retour à l'essentiel."  (Positif)



Il y a beaucoup de bons films en ce moment, en voici un d'un réalisateur confirmé, Stephen Frears. Il revient Philomena, le portrait d’une vieille dame qui recherche le fils qu’elle a dû abandonner à la naissance. A partir de cette histoire bouleversante, le réalisateur ne joue pas sur la corde sensible, mais au contraire s'attache à faire des deux personnages principaux de "vrais gens". Et c'est de là que vient la sensibilité du film.
"En mêlant de manière inextricable comédie et drame, le nouveau film de Stephen Frears écrit par Steve Coogan est un petit bijou qui émeut autant qu’il suscite la réflexion. Tout simplement brillant." (Avoir-Alire)


Belle et Sébastien: séances supplémentaires

Devant le succès du film, nous avons le plaisir de vous annoncer deux séances supplémentaires,
- le vendredi 17 janvier à 18h30
- le vendredi 24 janvier à 18h30.


 

lundi 13 janvier 2014

Cette semaine au cinéma Le Savoie

La vie est un long fleuve tranquille transposée au Japon, cela donne Tel père, tel fils du très bon réalisateur Kore-Eda. La comparaison s'arrête au scénario (échange des enfants à la naissance) car là où le français en faisait une comédie de mœurs, le japonais en fait un mélodrame intime. Un film construit de petites touches d'émotion, de moments simples en famille, qui nous emmène peu à peu vers une réflexion profonde.
"Le Japonais Kore-eda explore le chemin bien plus escarpé du mélodrame intime, sur fond d’interrogations profondes sur les liens du sang. Il le fait avec justesse, élégance, sans le moindre pathos émotionnel, et son film est bouleversant du début à la fin."(LeParisien)


Don Jon est un film double couche! D'un côté, une comédie romantique assez classique sans être désagréable (la présence de Scarlett Johansson ne peut pas l'être!). De l'autre, le jeune acteur passé à la réalisation, Joseph Gordon-Levitt, s’interroge sur l'intimité contemporaine avec comme pilier le porno (entre sex-addict et femmes-objets).
Un film dans l'air du temps!


Une réussite familiale d'où tout le monde ressort le sourire aux lèvres: le manoir magique. Ce film développe un univers très original peuplé de nombreuses créatures loufoques. On ne peut s’empêcher de rire aux gags et situations burlesques que rencontrent Tonnerre et toute sa bande!


Jean-Paul Salomé signe une comédie policière réjouissante avec Je fais le mort. L'idée est originale: un comédien dans le creux de la vague accepte un travail un peu particulier, prendre la place du mort dans les  reconstitutions de scènes de crime. Avec ce postulat de base et des répliques bien écrites, le film se regarde avec un plaisir évident!



Le film que l'on n'a  plus besoin de présenter: Belle et Sébastien. Nicolas Vanier est venu le tourner en Maurienne et la Maurienne le lui rend bien au vu des entrées que le film affiche.
Le film familial de cet hiver!  
"Nicolas Vanier réalise une adaptation modernisée dans ses dialogues et sa mise en scène, tout en gardant ce qui faisait l’essence même du succès de la série dans les années 1960." (LeParisien)

Un film qui va en faire réagir plus d'un, mais c'est souvent le cas avec Lars von Trier, Nymphomaniac. Le film est très complexe et l'on sent le réalisateur derrière l'ensemble des interrogations et des sentiments qu'il nous donne à voir. Le sexe est certes très présent, mais il s'accompagne d'une incapacité d'abandon et d'une réflexion profonde qui bouscule chaque spectateur.
Lars von Trier est toujours aussi provocant et controversé.



Cette fin d'année nous gâte: voici venir le dernier Scorsese, Le loup de Wall Street. Martin Scorsese revient avec un acteur (Léonardo DiCaprio) et un schéma (l'ascension et la chute d'un homme) que l'on connaît bien. Cela dit, l'on sait bien aussi qu'il arrive à nous surprendre à chaque fois et qu'il s'inspire de faits contemporains: il met en scène des traders.
On a hâte!
"Martin Scorsese, au sommet de son art, nous embarque dans un thriller financier dopé à l'argent, à la drogue et au sexe et signe une mise en scène aussi délirante que la vie du héros (...) Un grand film étourdissant." (LeJournalDuDimanche) 


Après le succès de Stanley Kubrick et la volonté de vous proposer un cycle de films d'un grand réalisateur chaque année, Le Savoie présente la rétrospective Billy Wilder.
Notre quatrième date: Irma la douce, Dimanche 19 janvier à 17h30.
"[Billy Wilder] met en scène un duo dont il et on ne se lasse pas, MacLaine et Lemon (...). Il en a fait des êtres à la dérive, corrompus par la banalité et la cupidité quotidiennes."

 

lundi 6 janvier 2014

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Une course en avant, telle est la vie de Suzanne... Magnifique film que nous offre cette jeune réalisatrice, Katell Quillévéré, porté par Sara Forestier qui confirme tout le bien que l'on pensait d'elle. Ce portrait et ce parcours (accidenté) de cette jeune femme nous entraîne et en même temps Suzanne nous échappe en permanence...
Un film lumineux et tragique.


Alors que Mandela vient de mourir, voici un biopic qui arrive juste à temps pour nous rappeler quel homme était ce dernier. Mandela lui-même avait été convaincu de la performance de l'acteur, Idris Elba, jouant son rôle. Et ne peu que lui donner raison! En effet, les deux acteurs principaux (Winnie et Mandela) sont mus par une conviction et une énergie magnifiques.
Un film sur l’importance humaine et historique de Mandela.


Une réussite familiale d'où tout le monde ressort le sourire aux lèvres: le manoir magique. Ce film développe un univers très original peuplé de nombreuses créatures loufoques. On ne peut s’empêcher de rire aux gags et situations burlesques que rencontrent Tonnerre et toute sa bande!


Un retour à l'adolescence et une soirée sans prise de tête, cela vous tente? Venez voir 16 ou presque ou Laurent Lafitte en fait des tonnes, mais c'est le but!


Don Jon est un film double couche! D'un côté, une comédie romantique assez classique sans être désagréable (la présence de Scarlett Johansson ne peut pas l'être!). De l'autre, le jeune acteur passé à la réalisation, Joseph Gordon-Levitt, s’interroge sur l'intimité contemporaine avec comme pilier le porno (entre sex-addcit et femmes-objets).
Un film dans l'air du temps!


La vie est un long fleuve tranquille transposée au Japon, cela donne Tel père, tel fils du très bon réalisateur Kore-Eda. La comparaison s'arrête au scénario (échange des enfants à la naissance) car là où le français en faisait une comédie de mœurs, le japonais en fait un mélodrame intime. Un film construit de petites touches d'émotion, de moments simples en famille, qui nous emmène peu à peu vers une réflexion profonde. 
"Le Japonais Kore-eda explore le chemin bien plus escarpé du mélodrame intime, sur fond d’interrogations profondes sur les liens du sang. Il le fait avec justesse, élégance, sans le moindre pathos émotionnel, et son film est bouleversant du début à la fin."(LeParisien)

jeudi 2 janvier 2014

Soirée Le Hobbit - vendredi 03 janvier à 17h00

Au programme:

17h00: Bastien Verney viendra partager sa passion pour le décor miniature de cinéma. Il vous présentera sa maquette du "gouffre de Helm" (Le Seigneur des Anneaux).
17h30: Le Hobbit: un voyage inattendu
20h30: Encas (pizza et boisson)
21h00: Le Hobbit: la Désolation de Smaug

La soirée: 12 euros (chaque film est ouvert aux tarifs habituels)