lundi 24 avril 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Nicolas Silhol signe un premier long métrage qui pointe les dérives du monde du travail. Corporate a le double mérite de faire voir l'envers du décor des ressources humaines (qui malgré leur nom deviennent des machines sans considération pour l’être humain), sans oublier son histoire, ses personnages et ses acteurs (Céline Sallette en contre emploi est très bien).


Les Power Rangers sont de retour sur grand écran dans une version 2017 entre apprentissage de leurs personnages, film d'action et humour.


Pour son nouvel opus, Dreamworks développe un scénario joliment saugrenu... Baby Boss sur le thème de la jalousie provoquée par l’arrivée d’un petit dernier au sein du noyau familial, développe une histoire de bébé en "costard court" qui permet de nombreux gags (autant corrosifs sur notre monde d'adulte que régressifs). Une très bonne surprise!
Dès 6 ans 



Nouvelle aventure des Schtroumpfs qui mélange multiples péripéties à des moments dansés et chantés. On y retrouve tous nos héros préférés, sans oublier le méchant Gargamel. On redécouvre l'univers créé par Peyo et le film devrait faire l'unanimité auprès des plus jeunes.
Dès 6 ans.



The young lady est un film qui cache bien son jeu sous ses costumes et son "label" de film d'époque. Il se révèle petit à petit comme un film d'émancipation aussi violent que ce à quoi l’héroïne est confrontée (société patriarcal, froideur des personnages et des décors, etc.)
Un film qui travaille les extrêmes aussi somptueux que dérangeant.



Une petite comédie avec un point de départ original (un ancien qui se met à internet et aux sites de rencontres) et avec justement un des acteurs pour lequel tous les français garde une belle affection: Pierre Richard.
Un Profil pour deux est une comédie tendre!


Gérard Jugnot revient derrière et devant la caméra avec une comédie pleine de bons sentiments et d'humanité. A noter la jolie performance du prometteur François Deblock.



Boule & Bill sont de retour sur grand écran dans de nouvelles aventures. Un film sans prétention, avec une bonne dose d'humour même si on a du mal à retrouver l'univers de la BD de notre enfance.


lundi 10 avril 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

Telle mère, telle fille est une comédie dans l'air du temps basée sur le conflit des générations et les relations mère-fille qui se révèle légère et rigolote à souhait. On peut saluer les acteurs qui apportent chacun leur touche à l'ensemble: Juliette Binoche (qui révèle tout son potentiel comique), Camille Cottin (qui n'a rien à envier à ses aînés), Lambert Wilson (hilarant en ex-mari), etc.



Philippe de Chauveron (le réalisateur de Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu?) est de retour avec une nouvelle comédie et sa bande d'acteur... A bras ouvert repose principalement sur les deux interprètes Ary Abittan et Christian Clavier.


Orpheline est un objet de cinéma intrigant porté par des choix de mise en scène très forts (très gros plans par exemple) et quatre actrices magnifiques. Cette vie qui passe, ce portrait de femme que l'on suit au plus prêt, travaille la question du temps comme un certain nombre de repères que l'on laisse sur son chemin.
Un film dérangeant qui cherche ce que l'on cherche tous: qui sommes nous?


Vendredi 14 avril - 20h30
La CGT et l'espace culturel le Savoie organisent un cycle de 3 films pour aborder les questions sociales et politiques de façon différente, selon plusieurs angles, le tout en images et dans le but de développer l'esprit critique, la convivialité et le dialogue.

Nous commencerons avec une pure comédie d'anticipation en avant-première, Vive la crise! avec dans les rôles principaux Jean-Claude Deryfus et Jean-Marie Bigard

La soirée aura lieu au cinéma de Saint-Michel-de-Maurienne, le vendredi 14 avril à 20h30.
La séance sera suivie d'un moment convivial.


Les P’tits Explorateurs, programme de courts-métrages, promet les premiers moments de suspense et autres sensations aux plus jeunes spectateurs. Venez suivre les aventures de Jo et ses amis, le tout accompagné d'un message de tolérance.



Nouvelle aventure des Schtroumpfs qui mélange multiples péripéties à des moments dansés et chantés. On y retrouve tous nos héros préférés, sans oublier le méchant Gargamel. On redécouvre l'univers créé par Peyo et le film devrait faire l'unanimité auprès des plus jeunes.



Ghost in the Shell est un nom que tout le monde connaît après un manga culte et une première adaptation en film d'animation tout aussi culte. Voici donc le film avec Scarlett Johansson dans le rôle principal. On sent dans cette nouvelle adaptation le poids du défi même si les effets spéciaux et le monde développé sont très convaincants tout comme l'actrice principale.
Il manque donc peut être un peu d'âme dans ce film mais quel divertissement plaisant!





 

lundi 3 avril 2017

Cette semaine au cinéma Le Savoie

James Gray se lance dans son dernier film à la suite d'un explorateur... The lost city of Z a toutes les apparences du film d'aventure (il faut le dire: type de film tombé en désuétude ces dernières années) mais c'est pour mieux transcender le genre et aborder (de manière magistrale) les thèmes de la quête, des rêves enfantins, de la filiation, l'obsession, etc.
Tentez l'aventure, vous ne reviendrez pas les mêmes...


Kong est de retour et ne lésine pas sur les effets! Ce film grand budget en met plein la vue mais sait aussi faire de nombreux clins d’œil à de nombreux autres films de monstres, manier le second degré et surtout ne se prend jamais au sérieux.
Du divertissement, du vrai!


Par petites touches subtiles et délicates, Martin Provost construit un film vrai, et délicat. Sage femme tient, bien sur, beaucoup au duo féminin (Catherine Frost et Catherine Deneuve) mais les comédiennes ("stars") ne cachent pas les personnages et laissent place à cette histoire de transmission  et de transformation.



Gangsterdam est un joyeux mélange de vannes et blagues potaches, mélangé à un faux film d'action (soit diverses situations rocambolesques). Le tout porté par Kev Adams...


SORTIE NATIONALE: Philippe de Chauveron (le réalisateur de Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu?) est de retour avec une nouvelle comédie et sa bande d'acteur...


Pour son nouvel opus, Dreamworks développe un scénario joliment saugrenu... Baby Boss sur le thème de la jalousie provoquée par l’arrivée d’un petit dernier au sein du noyau familial, développe une histoire de bébé en "costard court" qui permet de nombreux gags (autant corrosifs sur notre monde d'adulte que régressifs). Une très bonne surprise!
Dès 6 ans